• baniere vovinam
  • baniere boxe
  • bando vovinam7
  • bando vovinam6
  • Bienvenue au Club de VOVINAM Viet Vo Dao de Roissy en Brie !
  • Bienvenue au Club de VOVINAM Viet Vo Dao de Roissy en Brie !

La confiance est la clé

Par Olivier Remy13 Nov. 2018 Rencontre
Ouvrez le livre de Lê Huu Nghia
À bientôt 43 ans, Lê Huu Nghia, sixième dang de Vovinam Viet Vo Dao, est l’un des plus haut gradés français. Compétiteur réputé, formé au Vietnam auprès des grands maîtres, il est aujourd’hui entraîneur auprès de l’équipe tricolore. Un parcours singulier et une inépuisable envie de faire grandir son savoir et sa discipline.
Harcelé
Je suis né au Vietnam en 1975, et j’ai grandi à Saïgon dans une famille de neuf enfants : j’ai six soeurs et deux frères. Mon père voulait que l’on apprenne les arts martiaux pour être forts dans la vie et autonomes. La guerre était finie depuis une dizaine d’années, mais les rues de Saïgon n’étaient pas toujours très sûres et il fallait pouvoir se défendre. Mes grandes soeurs ont pratiqué les arts martiaux mais se sont rapidement davantage tournées vers leurs études et leur travail. Quant à mes frères aînés, l’un faisait du kung-fu, l’autre du judo et de l’aïkido. À cette époque, j’étais souvent harcelé et mes frères étaient obligés de me protéger. Un jour, à la sortie de l’école, un jeune m’a fait un balayage et je suis tombé par terre. Ça a été un choc et ça m’a donné envie d’apprendre les arts martiaux. Je ne voulais plus dépendre de mes frères, et je voulais faire quelque chose de différent d’eux. Et puis, lors de la rentrée au collège, en 1986, je suis tombé sous le charme d’une démonstration de viet vo dao. J’avais onze ans. Je n’ai plus jamais arrêté.

Télécharger le pdf

Qui est en ligne !

Nous avons 106 invités et aucun membre en ligne